CePEPE

Centre de Promotion et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises

Conseil d'administration du FONAGA

Le Conseil d’Administration du Fonds National de Garantie et d’Assistance aux Petites et Moyennes Entreprises (FONAGA) s’est réuni en session ordinaire le mercredi 05 décembre 2012.

La réunion a connu la participation de MM. Thomas AZANDOSSESSI, Représentant du Ministre de l’Economie et des Finances et Président du Conseil d’Administration, Lucien GLELE, Représentant du Conseil National du Patronat, Vice Président du Conseil d’Administration, Cheikh Tidiane N’DIAYE, Représentant de l’Association des Professionnels des Banques et Etablissements Financiers, Saratou ADEOTI épouse KABASSI, Représentante de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin, Robert AKINDE, Représentant du Ministre chargé du Commerce, Imali DJETTA, Représentant de la Chambre d’Agriculture

Abordant le premier point inscrit à l’ordre du jour, le Secrétaire Permanent du Fonds M. Théophile CAPO-CHICHI a rappelé qu’il n’y avait de décisions à l’issue de la dernière réunion du 05 avril 2012. Le procès verbal de la dernière réunion du Conseil d’Administration tenue le 05 avril 2012 a été adopté par les administrateurs après la prise en compte de leurs amendements.

Après avoir analysé le programme d’activités et le budget 2013 soumis à son appréciation, le Conseil d’Administration les a adoptés. Il ressort des tendances de réalisation que l’exercice 2012 sera soldé par un résultat positif d’environ 7,5 millions de francs contre une prévision de 53 millions de francs. Deux raisons peuvent justifier cette situation : l’environnement économique national qui n’a pas permis à l’Etat de mettre en œuvre l’ensemble de son programme d’investissement et la réaffectation au Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ) du milliard de francs débloqué par l’Etat en 2008 profit du FONAGA pour augmenter sa capacité d’intervention dans  le  cadre  de  l’assistance  aux  activités  du  FNPEEJ.  Face  à  cette  situation,  ce  programme d’activités pour 2013 devrait permettre de dégager à la fin de l’exercice, un bénéfice de 7 millions de francs.

Communiqués

Nos formations

Initiatives